Les Amis de St-Hilaire-Luc

QUI SONT LES AMIS DE SAINT-HILAIRE-LUC ?

Notre association a été créée le 27 mai 2010. Le siège social est situé à la mairie de Saint-Hilaire-Luc (19160 ). Elle se veut l’expression d’une volonté partagée sur plusieurs thèmes :

• Conserver et préserver un patrimoine ancien, naturel et bâti,
• S’insérer dans une dynamique locale et soutenir les projets de la municipalité
• Communiquer sur les atouts de la commune
• Accompagner des projets concrets que nous choisirons ensemble

Nous insistons sur la notion de projets collectifs et nous comptons sur l’énergie, le dynamisme et le volontarisme de chacun. Notre association a pour but de renforcer l’image positive de notre village, de mieux le faire connaître à l’extérieur, et de soutenir certains projets concrets. Travailler en étroite collaboration avec l’équipe municipale.

Le Bureau est composé de Marie-Michelle PASSEMARD Présidente, Marie LAGOUANELLE Vice-Présidente, Jean-Claude VINCENT Trésorier, Fabienne TRONCHE Secrétaire et Barbara VIMON, Chargée de la communication

Nous avons 3 Présidents d’Honneur : Anny DUPEREY, Bernard MAUPOMÉ, maire de Saint Hilaire-Luc et Pierre-Marc GARCIA :

« Rêvez-vous d’un petit village qui soit juste assez petit pour que tout le monde se connaisse, que jeunes et vieux vivent côte à côte dans la paix et l’attention, qu’il soit fleuri par tous ses habitants, comme un grand jardin à la disposition de tous, traversé par les troupeaux qui rentrent à l’étable le soir, comme autrefois, qui restaure ses maisons anciennes, où l’on organise, pour la joie et le partage, des fournées de pain communes, des concerts dans la petite église, et même où l’on écrive tous les ans un spectacle de théâtre – et ce fidèlement depuis des décennies – que l’on joue tous ensemble au milieu de l’été. Un spectacle qui a rassemblé cette année plus de 1000 spectateurs ! Ceci et bien d’autres choses encore qui rendent la vie en campagne douce et intéressante. Ce petit village n’est pas un rêve, il existe : c’est St HILAIRE- LUC, en Corrèze. De plus, la commune a fait une auberge, « La Marguerite » où la cuisine est délicieuse, pour accueillir les visiteurs. Vous ne regretterez pas le voyage. Alors aidez ce village qui se bat pour qu’une existence rurale vivante existe encore ! Adhérez aux Amis de Saint-Hilaire-Luc ! » – Anny DUPEREY

« C’est toujours un très grand plaisir pour le Maire d’une commune de constater qu’elle compte des visiteurs fidèles. Quand, en plus, ils deviennent des Amis de Saint Hilaire-Luc, au plaisir s’ajoute une certaine fierté. Je ne doute pas qu’en unissant les efforts de votre association à ceux du conseil municipal, nous ferons de Saint-Hilaire-Luc un village toujours plus accueillant et toujours plus vivant. Un grand merci à tous ! » – Bernard MAUPOMÉ

CONTACT
Pour tout renseignement,
contactez Marie-Michelle PASSEMARD :
mmpassemard@gmail.com ou 06 03 91 72 56

 

SAISON 2019

************************************************************************************


*** À VENIR *** 
CONFÉRENCE – SALOMÉ BERLIOUX ET ERKKI MAILLARD
sur leur ouvrage « LES INVISIBLES DE LA RÉPUBLIQUE »

SAMEDI 26 OCTOBRE

livre et auteurs


2,3 MILLIONS

C’est le nombre de jeunes de 15 à 19 ans vivants dans la France dite périphérique,
celle des campagnes et des petites villes éloignées de 25 grandes métropoles françaises.

Leur éloignement des grandes villes, et par conséquent des centres économiques et décisionnels, induit de nombreux obstacles que subissent moins ceux qui vivent dans les métropoles : manque d’informations pour les orientations scolaires ou académiques, fracture numérique, manque de transports, etc.

Pour aider épauler ses jeunes, Salomé BERLIOUX et Erkki MAILLARD ont fondé CHEMINS D’AVENIR. Cette association réalise un travail d’accompagnement et d’orientation des enfants des campagnes et des petites villes, en leur associant notamment un parrain qui les accompagne et les informe dans leur parcours professionnel et académique. .

Ils racontent cette histoire dans un essai, Les Invisibles de la République paru cette année aux éditions Robert Laffont.

***********************************************************************************


SPECTACLE – KABARET JORDAN & ALEXIS
SAMEDI 20 JUILLET

AFFICHE saint hilaire luc_V2LE KABARET JORDAN ALEXIS A ENFLAMMÉ LE CARRE DU FOURNIL

Ce spectacle inédit de transformisme représentait une grande première pour le dynamique petit village de Haute Corrèze, et l’association des Amis de Saint-Hilaire-Luc, organisatrice de la soirée, a eu la grande joie de recevoir près de 160 spectateurs pour cette soirée exceptionnelle !

Grands adeptes du mythique cabaret Chez Michou, Alexis et Jordan sont dotés d’un sens aiguisé pour la mise en scène, et sont perfectionnistes tant pour le maquillage et la confection de leurs costumes et perruques, que pour le choix de leurs accessoires.

Les deux artistes Creusois, annoncés entre chaque numéro par leur fidèle présentatrice Chantal, et assistés en coulisses par leurs habilleuses Danielle et Yolaine, ont incarné sur scène une douzaine de grandes vedettes dont de célèbres chanteuses internationales comme Dalida, Tina Turner, Marie Callas, Whitney Houston, Mylène Farmer, Annie Cordy, Sylvie Vartan, Nolwen Leroy, et même Maria Bodin en ouverture !

Ébloui par la performance d’interprétation et le talent des deux jeunes artistes, le public a magnifiquement réagi et a souvent repris les refrains les plus connus. Chacun a pu apprécier la précision de leur gestuelle et du play-back lors des diverses interprétations, ou encore la grande qualité des costumes et perruques des différentes stars apparues, comme peut en témoigner ce commentaire d’un des spectateurs : « Magnifique représentation ! Épatant, époustouflant, drôle, émouvant ! Et que dire de ce superbe final… Je n’ose même pas imaginer les heures de travail pour s’approprier à la perfection les personnages… Quelle métamorphose ! Un grand bravo à Alexis et Jordan, de vrais artistes, talentueux et très prometteurs ! Un grand merci à eux d’être venus jusqu’à nous… le cabaret peut aussi exister à la campagne ! Hâte de vous revoir ! »

Le Carré du Fournil a une nouvelle fois vibré avec ce spectacle inattendu qui a fait sensation et n’est pas sans rappeler les soirées du cabaret de Michou ! Enchantée et ravie par l’accueil que leur avait réservé l’association des Amis de Saint-Hilaire-Luc, toute la troupe du Kabaret Jordan Alexis a été conquise par le petit village de haute Corrèze et sera très heureuse de venir se produire à nouveau au Carré du Fournil. Les Amis de Saint-Hilaire-Luc les ont chaleureusement remerciés pour leur prestation exceptionnelle en leur souhaitant une belle carrière au-delà des frontières !

************************************************************************************


MARCHÉ AUX VIEUX PAPIERS
DIMANCHE 9 JUIN

AFFICHE_marché aux vieux papiers_V3 finale-1

SUCCÈS POUR LE PREMIER MARCHÉ AUX VIEUX PAPIERS !

La halle du Carré du Fournil a accueilli une manifestation originale qui a remporté un franc succès ! À l’initiative des 3 associations locales, un appel aux dons avait permis de collecter une masse de documents anciens : cartes, magazines, affiches d’école, livres, etc. qui ont été mis en vente au profit des projets culturels de l’année.

Malgré une météo maussade, les visiteurs et collectionneurs ont été nombreux et ils ont apprécié la diversité et la qualité des documents rassemblés. Ils ont été guidés à travers les boîtes de rangement par des bénévoles éclairés et chacun est reparti avec son coup de cœur…

Pour compléter l’ambiance, les voitures anciennes du club égletonnais Rétropassion sont venues se poster et se faire admirer sur la place du village.
Une exposition de machines à écrire dans le fournil a rappelé aussi des souvenirs à de nombreux visiteurs…
Pour clore la journée et rester dans l’esprit, M. Emmanuel BOSCA, Directeur Adjoint des Archives Départementales de la Corrèze est venu présenter ses missions, l’histoire et l’évolution des Archives nationales et il a ensuite précisé son travail sur le fonds Henri QUEUILLE en cours de classement sous le nom 148J (celui-ci avait été initié par un don de François SOUSTRE, antiquaire à Saint-Hilaire-Luc).

Et à l’issue de sa conférence, M. BOSCA s’est vu remettre par Antoine PASSEMARD et François SOUSTRE, comme cadeau pour les archives, des caricatures dessinées par Henri QUEUILLE, ce qui a suscité une belle émotion aussi bien auprès de M. BOSCA que du public. Son exposé fut passionnant et révélateur d’une belle démarche de préservation des archives destinée à mettre des documents originaux témoins du passé à la disposition des chercheurs et du public le plus large possible. Au milieu d’une assistance très intéressée, on a pu remarquer la présence de Mme Lilith PITTMAN, Vice-Présidente du Conseil Départemental et de M. Denis GALLOT, petit-fils d’Henri QUEUILLE. Cette immersion dans une époque ancienne par le biais de ce Marché aux vieux papiers a réactivé de nombreux souvenirs et nombreux sont ceux qui ont demandé une deuxième édition en 2020…

************************************************************************************


CONFÉRENCE DE JEAN-DANIEL BALTASSAT
sur son dernier ouvrage « LA TRISTESSE DES FEMMES EN MOUSSELINE »
SAMEDI 25 MAI

affiche A3_portrait_J-D BALTASSATLA CONFÉRENCE DE BALTASSAT A ENCHANTÉ L’ASSISTANCE !

Berthe MORIZOT, artiste peintre impressionniste du XIXème siècle, a repris vie avec toute sa complexité, son caractère rebelle, ses insatisfactions éternelles, ses silences et ses tourments de peintre méconnue… Elle a tenté de toutes ses forces d’exprimer par sa peinture le fait d’être une femme dans un monde d’hommes peu enclins à lui reconnaître une vraie valeur artistique…

Jean Daniel BALTASSAT a travaillé profondément sur le contexte de l’époque, et en faisant parler Paul VALÉRY qui retrouve un carnet de la peintre après sa mort, il évoque les relations de Berthe MORIZOT avec sa famille et à l’extérieur avec des personnages comme Mallarmé, Clémenceau, Degas, Renoir, Corot, les frères Manet (elle épousera Eugène en 1874, tout en étant fascinée par Edouard), Monet à Giverny et les débats politiques comme l’affaire Dreyfus. Cet entourage a été fasciné par ses recherches même si par moments elle s’est laissée mordre par la folie …

Même si certains passages ont été imaginés par le romancier, cette histoire est un voyage qui nous fait plonger dans « la liquidité des couleurs » et les transparences que Berthe MORIZOT avait réussi à créer en rupture avec les traditions de l’époque. Elle arrivait à dissoudre les formes et les silhouettes… Un critique a écrit « Elle peut peindre jusqu’au mouvement de chaque chose inanimée… » Elle a recherché sans fin la beauté, étouffée par son excès d’amour et enfouie dans ses silences. « Berthe vous pouvez douter de tout mais pas de cela. Vous portez l’amour en peignant. La main qui tient votre pinceau est celle de l’amour et rien ne pourra se faire de beau sans lui… »

Cette conférence s’est achevée autour d’un repas chaleureux avec des convives fort enthousiastes !

************************************************************************************


CONFÉRENCE DE JEAN-MARC AUBESSARD
« HISTOIRE DE LA VITICULTURE EN CORRÈZE »
SAMEDI 27 AVRIL

AFFICHE_format portrait_V3 finaleJean-Marc AUBESSARD est ingénieur en Sciences Agronomiques (Bordeaux), il fait partie de l’association « Les amis de Meymac » et il est s’occupe du vignoble des Coteaux de la Vézère… Sa conférence nous a fait voyager à travers le temps au milieu des vignobles de Basse Corrèze : 15 siècles d’histoire qui ont fait revivre les marchands de vins corréziens !

Il a évoqué les amateurs de ce vin « capiteux et chaud sur l’estomac », apprécié par les ecclésiastiques et souligné dans le testament de Saint-Yrieix (ou Aredius) au VIème siècle. L’évêché de Limoges est le plus grand propriétaire de vignobles au XVIIème siècle.
L’âge d’or de la vigne en Corrèze se situe au XIXème siècle et de nombreux coteaux sont aménagés en terrasse autour de villages typiques comme le Saillant et Voutezac où on trouve encore des petites maisonnettes au toit d’ardoises caractéristiques.

Les attaques du mildiou, de l’oïdum et du phylloxera en 1876 déciment les vignes et provoquent une crise économique grave. L’apparition du chemin de fer va permettre d’orienter la production locale vers d’autres cultures maraîchères. Dans les années 1990, le vignoble de Corrèze est relancé par quelques originaux convaincus de son potentiel. Une cave moderne est recréée et les conseils d’un œnologue (Jacques PUISAIS) permettent aujourd’hui de produire un vin tout à fait remarquable (sur la base du cépage « Chenin » pour le blanc).

La soirée s’est terminée par un apéritif qui a permis de découvrir le Peyrières (blanc sec – chenin) et le rouge (cabernet franc) qui ont magnifiquement accompagné les pizzas et autres fougasses de Stéphane, le boulanger de La Mazieroise située à Lamazière-Basse.

************************************************************************************


(RE)DÉCOUVREZ : 

SAISON 2018
(en cours de réalisation)

SAISON 2017
(en cours de réalisation)

***********************************************************************************


LE CARRÉ DU FOURNIL

Notre petit village de Haute Corrèze se mobilise pour faire revivre son vieux fournil et dynamiser son offre d’animations culturelles ! En novembre 2015 la municipalité lance un nouveau grand chantier avec la rénovation de la maison VERVIALLE (et son fournil), sur le terrain qui jouxte l’église.

fournil

groupe

Les démarches conjointes entre la municipalité et les Amis de Saint-Hilaire-Luc ont abouti à l’obtention du permis de construire !

Les premières subventions de l’Etat, du département et de la Réserve Parlementaire permettent de lancer dès à présent les appels d’offres. L’ouverture des plis aura lieu à partir du 3 juillet.

La campagne de financement participatif lancée par les Amis de Saint-Hilaire-Luc se clôturera fin août 2017. Les dons sont encore possibles par chèque ou espèces (déduction fiscale). Ils doivent être adressés à :
LES AMIS DE SAINT-HILAIRE-LUC
Marie-Michelle PASSEMARD, Présidente
La Meynie – 19160 LAMAZIERE-BASSE

La mairie prévoit le début des travaux pour l’automne 2017 :)
Merci aux généreux donateurs !

Plus d’informations sur le Carré du Fournil : 

https://www.facebook.com/carredufournil/

https://fr.ulule.com/carredufournil/

Nous vous proposons des animations culturelles dont les bénéfices sont dédiés à ce projet.

************************************************************************************

CONTACT

Pour tout renseignement, contactez Marie-Michelle PASSEMARD : mmpassemard@gmail.com ou 06 03 91 72 56

Les commentaires sont fermés.